Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Créativité Humaniste

Créativité Humaniste

Menu
Une Vie tout simplement : Manifestations

Une Vie tout simplement : Manifestations

 

Chapitre 6
Vers le rêve

 

La Galerie downtown à Soho accepte nos candidatures à Chari et moi et nous exposons ensembles pour la première fois à New York City dans une vraie galerie! C’est le rêve qui se realise, je commence à incarner mon identité d’artiste.

Bien que pour survivre je travaille à mi-temps et temps partiel pour un Trader , avec qui le courant ne passe pas du tout...Je le dépanne et il me dépanne...Mais un jour en y allant, j'ai un tel désir de liberté et de quitter ce job que je me fait violence pour ne pas rebrousser chemin et rentrer chez moi. 

Cela ne rate pas  je dois certainement  porter cette information dans mon énergie. Je me retrouve le jour même sans job de commun accord avec mon boss...sans économie non plus , ni de quoi payer mon loyer et encore moins subvenir à mes besoins jusqu'au prochain job…
Je vis de “paycheck” en “paycheck “avec d'occasionnelles ventes de tableaux...

L'univers répond à mon désir de liberté , de vivre ma vie d'artiste,  seulement il me faut faire cet acte de foi, ce leap of faith, ce saut quantique…Et trouver une passerelle ou le moyen de survivre avant d’y arriver.
Je n'ai jamais touché le chômage de ma vie ( une option presque inexistante aux USA) , ma survie dépend de moi, ma santé , ma créativité, ma capacité à toucher le fond et rebondir à chaque fois et la grâce bien sur! .

C’est la période la plus difficile où je suis testée dans ma confiance dans le non- agir . Rester immobile, ne rien faire et attendre , n’est pas une chose avec laquelle je suis familiere. Je porte encore en moi l’information de ma naissance. Si je ne force pas les choses, je risque de mourir. 


C’est là que la prière m’a énormément aidée et soutenue pendant ce moment dans l’inconnu, face au vide, face au silence, face à mes angoisses.
D’habitude je quitte un job et un autre se manifeste tout de suite après. Mais cette fois ci , rien. Il y a des retards, des promesses qui n’en sont pas, des changement à la dernière minute par mon agence d’intérim habituelle. On ne comprend pas des deux coté ce qui se passe. Je n’ai pas de carte de crédit et je n'aime pas emprunter de l’argent. Je me mets beaucoup de stress.

Il y a des moment d’arrêt sur image qui n'ont de sens que beaucoup plus tard. Je suis testée dans ma foi et mon désir d’aller vers la vie que je veux vivre, j'apprends la patience.

Enfin au bout de quelques semaines d’angoisse,  le miracle apparait…Mon autre jeune amie Se, turque aussi , a besoin d’un logement pas loin de chez moi..Je lui propose de partager avec moi l’appartement et le loyer. Je libère l’atelier pour le moment.
Puis je reçois une carte de Bill L, mon collectionneur, qui fait suite à ma carte de voeux envoyée en Décembre. 
Il souhaite acheter deux petites toiles.  Cet achat me permet de régler mes frais et survivre en attendant le prochain job à mi temps…
C’est une véritable aubaine, une bouée de sauvetage en pleine tempête!
Bill L devient un ami avec qui je vais aller souvent déjeuner ou prendre un thé, il a eu une vie fascinante, je suis honorée par sa confiance et son intérêt pour moi
Nous aurons ainsi notre rituel de repas dans les resto à Broadway, à nous raconter nos vies respectives. C’est un homme d’une délicatesse et d’une connaissance culturelle exceptionnelles. 

Nous sommes maintenant en mars 2000, et je décide d’envoyer ma candidature à des galeries de Soho en tant qu’assistante.
Je fait une recherche sur internet dans le New York Times, et tombe sur les annonces des 3 derniers mois. J’envoi mon CV par fax directement sans regarder les numéros et leur provenance.
Je ne reçois aucune réponse aux 20 demandes envoyées. Sauf un appel téléphonique qui va changer ma vie.

La voix est féminine, l’accent français avec une teinte belge que je reconnais de mes années d’études à Bruxelles. Une énergie legere , presque enfantine se dégage de mon interlocutrice. 
C’est la propriétaire d’une galerie d’art qui est intriguée par mon CV, que je parle français, que j’ai étudié en Belgique, que j'ai travaillé pour l'ambassadeur du Maroc... Elle est Belge Luxembourgoise, s’est installée aux USA depuis 3 ans , a ouvert une galerie et cherche une assistante pour l’aider à la diriger.

Je suis agréablement surprise , je l’écoute émerveillée , j’ai du mal à croire mes oreilles, jusqu’au moment où elle me dit que la galerie est dans les Hamptons et qu’il me faudra déménager . Est ce bien ce que je désire???

Là j’ai tout d’un coup un vertige qui me prend, je suis sans mots, je pensais avoir envoyé mon CV à Manhattan seulement…Je n’avais pas vu l’indicatif de son numéro, mon ordinateur a fait les envois tout seul à partir de ma sélection. Heureusement , autrement je n’aurais jamais envoyé ma candidature car j’ai vraiment oublié mon voeu ..mais pas l’univers!!

Roseline .K. s’avère avoir posté son annonce 3 mois plus tôt , pour l’ouverture de la galerie début Avril. Elle a même eu une candidate ( qui travaille dans une galerie à Soho…) mais qui vient juste de se désister, sa galerie lui offre le double de son salaire si elle reste…
Perturbée par ce changement de dernière minute, elle va dans la galerie pour retrouver les anciens CV reçus. C’est là qu’elle trouve ma bio faxée et tombée par terre…

L’univers est juste incroyable, il aura fallu des mois d’attentes pour que le moment juste apparaisse et les besoins se rencontrent! Je ne remercierai jamais assez cette belle âme de Soho qui sans le savoir  a gardé ma place au chaud jusqu’à ce que je sois prête pour la prendre.

Roseline  me dit , sentant mon hésitation devant les changements que je devrais initier pour aller vivre et travailler à Westhampton : “Venez me voir ce samedi, rencontrons-nous et nous verrons. Au pire  peut-être que nous finirons par devenir des amies si ce n’est pas notre destin de travailler ensemble”
Cela me rassure et me permet d’aller voir quand même ce qui m’est proposé.

Les voeux avec le groupe Reiki et dans le cimetière de Southampton chez mon amie la Belly Dancer sont prêts pour moi . La question est  suis-je prête pour les recevoir ?

C'est la période du Croire, Voir et Pouvoir qui commence vraiment !