Chronique de ma vie américaine : De New York aux Hamptons, la période Bohème

Cela fait un moment que l'on me demande d'écrire mes mémoires et que je suis tentée de m'y mettre sérieusement ...mais il y en a tant et je ne sais vraiment pas par quoi commencer...

Donc j'ai décidé d'extraire quelques moments clés de ma vie (événements et photos) ,en rapport avec mon vécu du moment, et  en commençant par celle passée aux USA, pour honorer et présenter l'environnement humain et matériel qui m'a permis de co-créer ce que je suis aujourd'hui. Car je ne me suis pas faite seule, personne ne devient ce qu'il est seul. 

Ici à Benslimane à chaque fois que j'ai du passage, je me retrouve à etre et faire les mêmes gestes , créer une atmosphère similaire à celle que j'ai eu la chance de connaitre avec mes mentors aux USA. 

Et c'est ici même , assise sur le perron en ce doux dimanche tranquille, que mes souvenirs viennent m'envahir et demander à se poser, se partager, tellement c'est évident, l'espace et le temps me le permettant.

Donc je commence par l'importance du passage de ma vie de moonlighting free lancer et artiste New Yorkaise à celle d'artiste/bohème/derviche Hamptonnienne, grâce à une personne exceptionnelle  et son lieu d'accueil  que j'ai eu la chance de rencontrer à un moment clé de ma vie

Créer un espace qui reçoit l'autre au coeur de soi n'est possible pour moi aujourd'hui que parce j'ai moi même été reçue dans des espaces pareils  à chaque fois que j'etais au plus bas , à des tournants importants  ou dans des turbulences émotionnelles déstabilisantes

Cet espace que je tente de créer pour moi ici à Benslimane et pour ceux et celles qui m'y rendent visite c'est un hommage aux personnes qui m'ont accueillie de la même manière sur d'autres sols

C'est chez moi, c'est privé mais c'est partagé avec amour et bienveillance, des qualités que j'ai découvert en moi bien après les avoir découvert en ces personnes. 

Depuis longtemps je désire rendre hommage à toutes les personnes clés qui miraculeusement se sont trouvées sur mon chemin , aux USA que je considère mon pays initiatique. 

Dans cette chronique de vie ,  je vais commencer par  une amie tres chère, mon inspiration, mon guide, celle qui m'a initiée à cette bienveillance qui sommeillait au fond de mon coeur.

Elle s'appelle Roseline Koener, et je l'ai rencontrée quand j'ai fait mon premier plongeon de derviche ...c'est-à-dire quitter le confort et la sécurité de New York, et aller vivre et travailler à mi temps pendant la période estivale seulement, dans sa galerie aux Hamptons  avec le minimum de sécurité financière et une dépendance obligatoire ne gagnant pas assez pour me payer un loyer Hamptonnien ! Quand j'y repense , je me rends compte que ce saut quantique m'a facilité tous les suivants jusqu'à celui là même qui m'a propulsée de Rabat à Benslimane en 15jours cet été !

Mais je rewind a little bit...Il est nécessaire de rêver, et d'oublier son rêve. En 1999 , un an avant ma rencontre avec Roseline, je me suis retrouvée à fêter le 4 juillet à Southampton, invitée par une  amie qui rénovait sa nouvelle demeure. Nous avons campé dans son jardin. Ce soir là nous avons fait une marche nocturne dans le cimetière juste en face de sa maison.

Et en marchant je me demandais comment je pourrais un jour vivre dans ces lieux qui m'ont immédiatement séduite , surprise par la proximité de la mer ( à deux  heures seulement de Manhattan) et de ces lieux magnifiques .

J'ai même pris un journal le matin et regardé les annonces...mais on ne cherchait que des nannies ou du personnel de maison...

Ce soir là faisant fi de l'impossibilité de ce rêve trop fou et trop  grand, je fit mon voeux au moment même où une étoile filante traversa le ciel! Quelle aubaine!

Je suis rentrée à NY et j'ai oublié mon rêve..jusqu'à  ce que,  5 mois plus tard, pour le jour de l'an et lors d'un cercle  avec mon nouveau  groupe Reiki,  nous ayons été invité à exprimer haut et fort nos voeux pour l'année nouvelle , l'an 2000.

J'ai osé dire que je souhaitai vivre en bord de mer , prendre une année sabbatique ( ou sympathique comme dirait Joanna la fille de Roseline ) peindre et être entourée d'artistes...voilà c'est tout!!

Un peu audacieux comme voeu pour quelqu'un qui se trouvait  dans une situation financière et  géographique loin mais alors loin de sa réalisation ...Mais comme je m'approchais de mes 40 ans en 2001, fallait faire vite et aim high, une influence positive de l'esprit américain, où tout est possible pour celui ou celle qui veut faire l'effort , everything is possible !

Encore une fois , des le cercle finit, de retour dans mon petit appartement dans le New Jersey ou je venais de déménager , j'oubliais mon rêve...

Entre temps, je peignais et travaillais à mi-temps et temps partiel pour un trader , avec qui le courant ne passait mais alors pas du tout...Je le dépannais et il me dépannait...mais un jour je me rappelle avoir eu un désir fort de quitter ce job comme ça dans la rue en y allant...Cela n'a pas raté je devais porter cette information dans mon énergie...je me suis retrouvée le jour même sans job de commun accord avec mon boss...sans économie ni de quoi payer mon loyer ni subvenir a mes besoins jusqu'au prochain job...je vivais de paycheck en paycheck avec d'occasionnelles ventes de mes tableaux...

L'univers répondait à mon désir de liberté , de vivre ma vie d'artiste,  seulement il me fallait faire cet acte de foi, ce leap of faith, ce saut dans le vide...

C'est là que tout a commencé, tout ce qui a fait ce que je suis aujourd'hui a commencé à se mettre en place ce jour là. C'est là que les événements miracles et les rencontres clés se sont succédés les uns à la suite des autres...sans oublier le moteur même du changement de ma vie déclenché à travers un artiste peintre rencontré par sa toile  dans une galerie de Soho, une inspiration à le rencontrer et le connaitre...

Suite au prochain épisode, lors de ma prochaine publication dominicale :) ...

En attendant , vos commentaires m'encouragent à continuer à vous écrire, alors n'hésitez pas à les poster!

Je vous souhaite un doux dimanche soir et une belle semaine à venir

Salima

La suite dans les liens plus bas 

 

 

 

New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001
New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001

New York - Westhampton, le saut quantique! Roseline et moi 2000 - 2001

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
C'est une belle initiative de rendre hommage et d'honorer ceux ou celles qui étaient derrière un ou plusieurs changements dans nos parcours, de reconnaitre l'importance de chaque guide passé dans notre chemin de vie, qu'il soit une personne bienveillante ou non, des évenements, des obstacles, des joies ou des peines ...et j'en sais quelque choses....C'est une bénediction..que de reconnaitre tout cela avec un coeur empli de gratitude envers tous ces messages ou signes de l'univers pour nous aider à nous parfaire de plus en plus. Hamdolah
Je te dis continues ma chère salima, j'aimerais bien en savoir plus..sur tout ce qui a fait de toi ce que tu es aujoutd'hui, une belle âme de lumière, d'amour et de bienveillance...qui illumine tout ceux qui te côtoient..et c'est contagieux..en plus
Répondre
S
merci oui tout un monde a remercier pour l'éternité!!!! merci a toi de m'encourager a partager mon vécu et ces expériences humaines et créatives :)
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog