Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Créativité Humaniste

Créativité Humaniste

Menu
Rabat, inspiration créative

Rabat, inspiration créative

Pour les artistes ( écrivain, poète, musicien, peintre, photographe etc...) l'inspiration vient par les sens et les sens sont stimulés par les expériences, les découvertes, les promenades,flâneries et rêveries...

Chaque image reste gravée dans une banque-mémoire qui la ressortira dans un rêve, ou sous la forme d'une soudaine inspiration par la muse intérieure!

Se promener et regarder , observer et ressentir, relie à des souvenirs heureux, à des moments ressources.

Comment recevons-nous ces cadeaux de la vie varie selon notre mode d'éveil et conscience lorsque nous allons à la rencontre de notre quotidien... Si nous invitons le filtre de l'artiste intérieur nous emmagasinons beaucoup de trésors...par contre si nous nous laissons happer par nos pensées, occupées à disséquer notre passé ou anticiper notre futur...nous passons à coté de la beauté qui nous entoure...

Pour moi chaque ville, pays, endroit est l'occasion d'aller à la rencontre du témoin en moi...de vivre l'ici maintenant.

J'ai retrouvé cet article plus bas écrit en 2005 pour la revue Citadine que je partage avec vous et mes ami(es) de Casablanca retrouvé(es) hier, et ceux et celles qui découvrent Rabat lors de mes stages mensuels...Dans le désir de faire renaitre en l'autre le regard émerveillé de l'enfant et artiste intérieur, je vous invite à le lire avec tous vos sens...

« Rabat est la ville de ma mémoire, mon enfance, les moments magiques des dimanches à la plage des Sables d'Or, Skhirat, Temara, l'odeur des beignets, celle du maïs grillé, salé et doré comme la texture et la couleur de nos peaux. Après avoir vécu près de seize ans aux USA, de retour, via Casablanca pendant un an d'abord, je me retrouve, à l'occasion de mon exposition à la CDG, en train de rêver un retour à Rabat... Un coup de chance, une maison dans les Oudayas est libre. Je n'y croyais pas vraiment et cela fait un an déjà que je suis de retour!

C'est tout simplement magique! Le calme et la sérénité qui se dégagent des murs anciens, si remplis d'histoire et marqués par le passage du temps, sont des tableaux de couleurs, de textures et de formes qui m'inspirent quotidiennement. Du fond de ma petite maison, j'entends les bruits du quotidien, celui des habitants des Oudayas. Loin du bruit de la circulation, protégés du va-et-vient, mis à part celui des touristes qui passent et déambulent dans les petites ruelles, appareils photo en main. J'entends toutes les langues passer!

Les moments les plus intenses, pour moi, sont le matin et la fin d'après-midi baignés par le soleil et accompagnés du chant des oiseaux, des vrais concerts gratuits! Et le soir, les chats avec leurs airs d'en savoir plus que nous, d'être là à nous garder et à nous escorter, et, parfois, à l'occasion d'une rencontre autour d'un thé au Café Maure, ceux qui choisissent en toute confiance de s'endormir si familièrement sur un livre, une page, ou sur vos genoux. Et le mouvement reposant et continu du Bouregreg qui retourne à la mer, deux belles énergies purificatrices qui nous rappellent le rythme naturel de la vie! Rabat est la ville de mon enfance, le quartier des Orangers, l'école Lamartine, les sorties au cinéma, l'odeur magique du « muskelile »...

Être de retour à Rabat, c'est pour moi un véritable pèlerinage. Sans compter les retrouvailles avec mes amis d'enfance et le partage de nos souvenirs. Amis qui s'ajoutent à ceux de Casablanca à qui je fais découvrir Rabat, à l'occasion de mes vernissages ou de mes ateliers de créativité et développement personnel.

Rabat est magique, pour moi, elle est ville du présent et du passé, ville au rythme lent, mais sûr, elle s'ouvre très subtilement au voyageur, d'une manière discrète. Elle se veut mystère, mais se laisse doucement découvrir à celui qui veut la connaître plus intimement.

Un peu comme l'essence de mes toiles, un peu de la même composition que mes patchworks qui recréent le lien du temps, un pont entre le passé et le présent, pour moi, Rabat sera toujours liée à des moments de bonheur intense. Elle réveille à ma mémoire le visage d'êtres chers qui, aujourd'hui, ne sont plus, ceux-là mêmes qui m'y ont initiée ».

Photos plus bas sont prises par moi et par mes amis rbatis ou étrangers en visite chez moi

Salima Raoui

Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .
Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .
Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .
Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .
Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .

Les Oudayas, le Café Maure, le bouregreg et l'océan derrière .